L’Estartit conserve encore quelques plages sauvages, qui sont très rares et forment un paysage merveilleux où cohabitent une faune et une flore très spéciale. Des mesures sont prises pour préserver des dunes de sable, qui protègent efficacement la plage contre les effets du changement climatique et des tempêtes d’hiver.

Afin de trouver un équilibre entre la conservation des plages sauvages et les activités humaines, une gestion des dunes est réalisée sur l’année.

En hiver, des barrières en canne de Provence sont posées pour retenir le sable et et permettent aux dunes de continuer à se développer. En été, des cordes et des pieux sont mis en place pour protéger les dunes naturelles, où l’on trouve des plantes et des animaux qui ne vivent nulle part ailleurs. Comme le pluvier à collier interrompu, un oiseau qui niche dans le sable, entre les mois d’avril et juin, et qui est en danger d’extinction.  Aussi certaines plantes très spécifiques comme le lis maritime qui tolère bien le soleil et l’air sec de la plage l’été. On y trouve également le goéland leucophée et le cormoran huppé.

C’est pour ça qu’il est important de ne pas marcher dans la zone délimitée et de ne pas piétiner les dunes.

Audioguide

RELACIONAT

1
Vous avez des questions ?
Tourist information : Monday-Friday: 09-20h Saturday - Sunday: 10-20h
Hello! Can we help you?